Comme chaque mois depuis septembre 2017, j’essaie une nouvelle activité dans le cadre de mon défi 18 mois. En janvier, je te donne déjà le punch : j’ai eu du fun fou avec de la danse! Ce défi me permet de sortir de ma zone de confort et d’essayer des activités vers lesquelles je n’aurais pas eu l’habitude de me tourner. Tout ça me fait découvrir différentes facettes de ma personnalité ainsi que des activités que j’ai le goût de reproduire.

Celle de janvier est une activité que je zieutais depuis un certain temps. Les ateliers Sankofa, centre à Sherbrooke offrant des cours de danse de musique du monde, ouvrent leurs locaux à tout le monde quelques fois par année pour qu’on puisse découvrir leurs différents cours. Les portes ouvertes de janvier étaient dans ma mire! J’ai donc profité de la venue de mes amies à Sherbrooke pour essayer quelques activités et avoir une journée bien plaisante.

Pour te mettre en contexte, je suis la personne avec le moins de coordination au monde. Dans un groupe, je suis toujours celle en retard de deux mouvements, cachée en arrière. Tu imagines donc que je n’ai pas le réflexe de vouloir m’inscrire dans des cours de danse. Après avoir regardé le choix des ateliers de la journée (flamenco, baladi, Douns-danse, Gunboots, djembé, danse africaine…), nous avons décidé d’essayer le Douns-danse et de voir par la suite.

Quand nous sommes arrivés pour le Douns-danse, la salle était pleine. L’atelier était vraiment populaire. Nous avons réussi à nous trouver une place ainsi qu’un Doun (le tambour!). Pour te donner une idée, le Douns-danse, c’est de la danse avec un gros tambour sur lequel on frappe et autour duquel on danse. Si tu veux avoir une meilleure idée, va voir ce vidéo réalisé par Sankofa.

Dès que les percussionnistes ont commencé à nous faire un rythme, j’ai senti le plaisir et l’envie de danser monter. L’animatrice de l’atelier nous a fait faire des chorégraphies de base pour nous montrer différents mouvements. On a ainsi pu découvrir lentement le Douns-Danse. J’ai même réussi à suivre la majorité du temps! Yeah!! Honnêtement, j’en aurais pris plus. J’ai vraiment adoooooré! Quelle activité géniale! C’est le genre de danse que je me verrais refaire plus souvent.

La journée était lancée! Nous avons décidé de rester pour l’atelier de djembé. J’ai bien aimé malgré que j’aime mieux danser au rythme des djembés plutôt que d’en faire. Ça a été une belle expérience aussi! On peut dire que c’est un défi deux en un pour le mois de janvier.

Bref, j’ai particulièrement aimé mon premier défi de 2018! Je suis sortie davantage de ma zone de confort et ça a été payant! J’ai eu beaucoup de plaisir et j’ai même trouvé une catégorie de danse dans laquelle je pourrais être bonne et aimer! Je vais assurément réessayer d’autres styles de danse dans les prochains mois. Ça m’a donné envie!

Et toi, as-tu déjà essayé une activité que tu as adorée alors que tu croyais ne pas aimer au début?Save

Save

Save

Save

Save