Dans la première partie de mon article Voyager autrement, j’abordais beaucoup la notion humaine qui permettait par le fait même d’économiser des sous. Dans cette deuxième partie, j’aborderai un peu plus l’aspect financier. Comment peut-on trouver des options moins coûteuses pour être hébergé, pour visiter un pays ou pour se déplacer en voyage? Cet article te donnera de bonnes pistes d’idées pour diminuer ton budget tout en faisant quelques rencontres au passage.

 

1-Airbnb

Airbnb c’est un site d’hébergement sur lequel il est possible de réserver une chambre ou un appartement chez une personne de l’endroit (un local). Il y a trois options : chambre partagée, chambre privée et appartement entier.

Comment ça marche? Tu payes un montant (souvent beaucoup moins cher que dans un hôtel) et tu as accès à un hébergement. Une personne t’accueille au moment convenu pour te remettre les clés de ton appartement ou de ta chambre. Pour l’appartement entier, tu risques moins de développer des liens avec les gens de l’endroit. Par contre, les deux autres options peuvent de permettre de rencontrer des gens qui vivent sur place. Comme couchsurfing, tu peux lire les commentaires des gens après leur séjour. Certains offrent aussi le déjeuner. À voir sur le site. Certains Airbnb sont sur le modèle d’un bed and breakfast alors que d’autres hôtes sont plus présents.

Mes impressions? Utiliser Airbnb nous a permis en voyage d’être très bien situés dans la ville sans pour autant payer trop cher. On pouvait aisément chercher un endroit avec cuisinière, spa ou piscine. Certaines fois, nous nous sentions littéralement dans un gîte alors que d’autre fois nous nous sentions comme chez des amis qui prenaient soin de nous. En Italie, nous avons pu partager un repas avec des Irakiens qui habitaient la ville et à Paris nous avons pu discuter de culture avec la propriétaire. Ça ouvre sur d’autres cultures! Rien ne t’oblige à passer du temps avec l’hôte, mais pour nous ça a été une belle occasion de rencontrer des gens. Mon seul bémol : certaines personnes utilisent la plate-forme pour en faire un commerce sans payer d’impôts. Ils ont donc plusieurs appartements à louer et on perd un peu le côté humain. Bref, Airbnb c’est une belle occasion pour rencontrer des gens, avoir un hébergement bien situé avec les commodités recherchées et obtenir l’aide de l’hôte pour trouver les meilleurs endroits du coin.

Si ça t’intéresse, inscris-toi en cliquant sur ce code. Tu recevras un montant d’argent après ton premier voyage et moi aussi. Une bonne façon d’essayer le service et de me dire que tu aimes mon travail par la même occasion!

 

2-Le covoiturage

Que ce soit pour se déplacer ou pour faire des sous, le covoiturage est génial en voyage. Plusieurs plates-formes permettent de trouver facilement une offre ou d’en proposer une en toute sécurité.

Comment ça marche? En Europe, il y a Blablacar. Au Québec, nous avons AmigoExpress. Dans l’Ouest canadien, il y a Pop. Il y en a plusieurs autres, mais je te parlerai de ceux que je connais. Blablacar est de loin le plus performant. Tout fonctionne en ligne. Il n’y a pas d’échange d’argent. Tu choisis l’offre voulue ou tu postes ton offre en ligne via l’application ou le site Internet. Tu payes sur le site puis tu obtiens les informations pour communiquer avec l’autre personne. Une fois le trajet complété, le conducteur a besoin du code reçu par le passager pour être payé. Puis, le passager et le conducteur peuvent laisser un commentaire comme les personnes précédentes l’ont fait. Pour Pop, c’est sensiblement la même chose, mais le code en moins. Tout se passe en ligne aussi. Pour AmigoExpress, le conducteur et le passager doivent s’inscrire sur le site moyennant quelques frais. Ensuite, le passager peut s’inscrire sur le trajet d’un conducteur qui aura préalablement indiqué le tarif de la ride. Une fois le trajet effectué, le passager remet les sous en personne au conducteur. Puis, les deux personnes peuvent indiquer des commentaires sur l’autre personne.

Mes impressions? J’ai découvert le covoiturage pendant mon voyage. Je connaissais, mais je ne l’avais jamais essayé. En Espagne, Blablacar m’a sauvé la vie plus d’une fois, car les transports en commun étaient plus difficiles. Dans l’Ouest canadien, nous avons utilisé Pop qui nous a permis de diminuer nos frais d’essence et de location de voiture tout en rencontrant d’autres voyageurs. Pour AmigoExpress, je l’ai utilisé à maintes reprises depuis mon retour de voyage. J’aime bien même si je trouve le système un peu archaïque comparativement à l’Europe. Le grand avantage du covoiturage est le coût qui est souvent plus petit que le transport en commun. Il permet aussi d’avoir accès à du transport dans des endroits plus difficiles d’accès ou de s’entendre avec le conducteur pour un endroit où se rejoindre. Pour moi, l’un des grands avantages réside aussi dans le fait de pouvoir rencontrer des locaux de l’endroit et de discuter avec eux. Avec Blablacar en Europe, nous avons rencontré des gens vraiment intéressants. On a pu discuter avec eux de leur culture et partager des histoires.

Site Internet de Blablacar

Site Internet d’AmigoExpress

Site Internet de Pop

 

3-Les avions Low-cost

Les compagnies d’avion Low-cost sont de plus en plus en vogue. Ce que ça veut dire c’est que tu payes vraiment moins cher pour ton billet d’avion. Ça peut être aussi peu que 50$ pour un vol inter-Europe ou un vol inter-Asie.

Comment ça marche? Tu payes aussi peu cher puisque tu as accès à moins de services. Tu payes pour tout. Tu dois débourser si tu veux quelque chose à boire ou à manger. C’est parfois moins confortable aussi. Souvent, les bagages en soute ne sont pas inclus. Il faut vérifier avant d’acheter. Tout aussi sécuritaire, mais avec moins de luxe. Pour un vol de quelques heures, ce n’est vraiment pas la fin du monde et ça représente des économies substantielles.

Mes impressions? Nous avons utilisé Ryanair pour notre vol Lisbonne-Marseille et c’était très bien. Il faut savoir que tu dois payer pour les bagages en soute et faire le check-in avant d’arriver à l’aéroport sinon ça te coûte cher! J’ai utilisé aussi Thai Lion Air pour mon vol Bangkok-Krabi en Thaïlande et c’était très bien. Même chose pour Air Asia pour mon vol de Thaïlande jusqu’en Malaisie. Ce sont de bonnes alternatives pour diminuer les coûts et le confort était tout de même bien! Il faut vérifier un peu plus les à-côtés pour ne pas se faire avoir avec des frais supplémentaires, mais ça vaut amplement la peine! C’est souvent moins cher que de prendre l’autobus ou le train sur de longues distances.

 

4-Les autobus pas chers

Tout comme les avions, il existe des compagnies d’autobus moins chers. En Enrope particulièrement, il y a des compagnies vraiment abordables pour voyager. FlixBus et Ouibus sont des compagnies qui permettent de faire de longues distances en payant peu. Une super façon de voyager!

Comment ça marche? Tu achètes ton billet en ligne. Grâce à leur application, tu n’as plus besoin de billet papier ,ce qui est très pratique en voyage. Tu dois donc montrer ton téléphone au chauffeur ainsi qu’une pièce d’identité. Tu as accès à Internet (parfois limité), des prises électriques et une toilette. De plus, les sièges sont confortables.

Mes impressions? J’ai littéralement adoré ça! C’est un moyen très abordable de se déplacer en Europe tout en ayant du confort. La technologie nous simplifie la vie. Bye bye l’impression de billet qu’on doit encore faire ici au Canada. On l’a utilisé à mainte reprise dans notre voyage et ça a été génial. Pendant mon trip, j’ai pu acheter un billet 10 minutes avant d’embarquer. Excellent pour improviser et se virer de bord en cas d’imprévu.

Site Internet de FlixBus

Site Internet de Ouibus

 

5-Les walking tours

Les walking tours permettent de partir à la découverte des villes qu’on visite à pied. Ils sont offerts par des guides de l’endroit qui expliquent au groupe présent les différents attraits et anecdotes de la ville.

Comment ça marche? Avec les informations de ton auberge de jeunesse ou bien en utilisant le site de Freetour, tu obtiens le lieu de rencontre pour débuter le tour. Ce sont généralement des tours de 2 à 4 heures. À moins que ce soit des tours impliquant la consommation (tapas, 5 à 7, etc.) ou des activités, ces tours sont gratuits! On laisse généralement une contribution à la fin si on a apprécié puisque c’est comme ça que le guide fait un peu de sous.

Mes impressions? J’ai vraiment beaucoup aimé ces tours même si mon anglais n’était pas toujours au niveau. Cela m’a permis de découvrir la ville autrement tout en rencontrant des gens et en faisant de l’exercice. Pour seulement quelques dollars, je passais une excellente matinée ou après-midi.

Et toi, quels sont tes trucs pour voyager autrement?