Il y a un an, j’étais en pleins préparatifs pour mon voyage autour du monde! Je n’avais jamais pris l’avion. On était dans la préparation du déménagement, la décision autour des destinations à visiter, la vente de l’auto, les vaccins, le transfert de bail… Bref, toute une pagaille bien excitante! C’est donc avec un peu de nostalgie que j’ai envie de te dresser les leçons de vie que j’ai acquises pendant ce voyage qui me servent maintenant dans ma vie de tous les jours.

 

1-On a besoin de beaucoup moins qu’on pense

Avant, j’étais le genre de fille qui devait bien dormir dans un lit douillet pour être de bonne humeur le lendemain matin. J’étais du genre à avoir une valise pleine pour une fin de semaine au cas où et pour avoir le choix. J’aimais avoir beaucoup de choses et je doutais d’être capable de vivre avec moins. Le voyage m’a permis de relativiser tout ça. J’ai très bien vécu mes cinq mois avec quelques chandails et quelques pantalons/shorts. Ça simplifiait le choix. On met simplement ce qui est propre. Au diable le look! On est occupé à découvrir le monde, pas à faire une parade de mode! J’ai dormi dans toutes les conditions possibles et j’ai souvent mieux dormi que chez moi alors que j’avais moins. On réduit nos standards en voyage et l’on apprend à vivre plus léger. En revenant, j’ai fait du ménage et je me suis débarrassée de pleins de choses inutiles que je me disais d’un coup que

 

2-Les gens sont gentils et généreux

Pour plusieurs, les voyages c’est la peur de l’inconnu. On a peur de se faire voler, de vivre des situations dangereuses, etc. On le voit beaucoup avec les attentats des derniers mois. C’est tellement une minorité de gens. Il y a un nombre incalculable de gens gentils et généreux. Je pense à ce couple italien qui nous a accueilli plusieurs jours juste comme ça comme si l’on faisait partie de la famille. Ou bien, ces deux voyageurs en pack-sac qui nous ont offert leurs billets de correspondance de métro juste pour nous éviter d’acheter un billet. Ou bien, cette dame qui a tout fait pour nous faire sauver des sous pour une croisière et qui nous offrait sans cesse des cadeaux juste parce qu’on louait une chambre chez elle. Ou bien, cet homme qui nous a offert de dormir dans son appartement en couchsurfing alors qu’il n’allait pas être là et qu’il nous avait vu cinq minutes. Des gens comme ça, il y en a partout et c’est ce qui me permet aujourd’hui d’être beaucoup moins méfiante!

 

3-Le temps est un cadeau qu’on a le choix d’aller chercher

On a souvent l’impression qu’on n’a pas le temps de rien faire. Le voyage m’a montré que tout est une question de choix. On prend la décision de où l’on met notre temps. À aucun moment, tu n’auras l’impression que tu as maintenant le temps pour faire un voyage, pour démarrer un projet, pour voir des amis. Le temps c’est un choix. Il faut décider comment on utilise ce temps et tout faire pour réaliser ses désirs. Des bouts de minutes peuvent servir à développer une passion. Une fin de semaine peut servir à découvrir une région. On peut choisir de manger des repas maison si l’on se bloque un moment pour cuisiner. Si la vie te contrôle, organise-toi pour reprendre le contrôle de ta vie. Après tout, c’est ta vie. C’est toi qui décides comment tu l’utilises. Par exemple, en revenant de mon voyage, j’ai décidé de moins travailler. J’ai donc fait le choix d’avoir peut-être moins d’argent, mais d’avoir plus de temps pour réaliser ce qui m’allume (genre mon blogue!).

4-Avoir un petit budget amène de la débrouillardise

Puisqu’on voyageait plusieurs mois, on devait faire très attention à notre budget. Après quelques imprévus coûteux, on a dû trouver des solutions pour pouvoir continuer notre trip. C’est là qu’on a commencé à envisager d’utiliser le CouchSurfing. (Pour en savoir plus sur le CouchSurfing, va lire mon article sur comment voyager autrement.) Alors qu’avant, on craignait de l’essayer. Qui va t’on rencontrer? Dans quelles conditions allons-nous dormir? Est-ce dangereux? Notre manque de budget nous a amenés à être plus ouverts à cela et à nous dire Why not? Ce fut une des meilleures décisions de notre voyage! On y a rencontré des gens formidables! Cela nous a créé des occasions vraiment géniales tout en étant souvent bien positionné dans une grande ville. On a passé des repas en bonne compagnie et nous avons pu échanger sur notre culture respective. Avoir eu plein d’argent, on serait passé à côté de ça. On aurait assurément joué plus safe et on serait allés vers le choix facile et confortable. Avoir peu de sous nous amène à être drôlement débrouillard et à découvrir des alternatives face aux problèmes rencontrés.

 

5-La vie est pleine d’occasions, suffit d’être à l’affût.

Quand on est ouvert aux autres comme on l’est en voyage, on découvre que plusieurs opportunités peuvent se présenter. À force d’être dans notre routine et de vivre de manière individualiste, on se prive de l’énorme plaisir de vivre des expériences palpitantes. Le voyage m’a appris qu’à force d’ouvrir les yeux et de créer des occasions de vivre des expériences et de rencontrer des gens, on s’ouvre à une foule d’opportunités qu’on ne verrait malheureusement pas en ayant la tête baissée dans notre routine effervescente. Depuis mon retour de voyage, j’ai à coeur de rester connectée aux gens pour me permettre de continuer à vivre des expériences uniques et à rencontrer de nouvelles personnes avec qui je peux créer des projets et vivre des rêves.

 

6-Être dans un lieu où personne ne nous connaît amène une énorme liberté

En voyage, on vit de manière incognito. Personne ne connait ton passé ou qui tu es. Tu peux donc t’assumer sans gêne. D’autant plus que les probabilités que tu recroises la personne sont minces. C’est donc une occasion géniale de pouvoir t’assumer, de te faire confiance et d’être qui tu veux. Mon voyage m’a permis de voir mon chum sous un autre jour. De plus, cela m’a amenée à m’ouvrir face à des inconnus alors que je n’aurais jamais fait ça ici. Il n’y a pas la peur du jugement. Ça fait un bien fou et ça donne confiance en soi! J’essaie de garder cet état d’esprit aujourd’hui même si ce n’est pas facile.

7-La peur peut être notre plus grand ennemi

J’ai toujours eu envie de faire ce voyage-là, mais ça me faisait peur. Aujourd’hui, je suis tellement contente de ne pas avoir laissé la peur gagner. J’aurais tellement manqué des expériences et des rencontres extraordinaires si je m’étais arrêtée à ça. Il faut savoir affronter ses peurs, car sans ça on passe à côté d’une partie importante de notre existence. Ce voyage-là m’a beaucoup enseigné à combattre mes peurs pour grandir et pour vivre une vie satisfaisante.

 

8-L’improvisation est le plus beau cadeau qu’on puisse se faire

Puisque notre voyage était un coup de tête, on a eu peu de temps pour l’organiser. On a donc improvisé tout au long de notre séjour. Cette liberté-là c’est le plus beau cadeau qu’on peut se faire dans la vie! Ça permet de s’écouter réellement. Pas envie de bouger? On prend ça relax à l’auberge. Envie de changer de ville? On prend un bus et on y va. On se lève et on fait ce qu’on veut. Il n’y a rien de plus merveilleux comme feeling. Ça amène à être vraiment à l’affut de ce qu’on veut et ça allume la créativité en soi. C’est le sentiment qui me manque le plus présentement. J’essaie comme je peux d’improviser certaines journées de congé pour garder un peu cette petite flamme allumée. Offre-toi ce cadeau une fois dans ta vie, ça vaut la peine! On apprend à lâcher-prise et à vivre pour vrai!

 

Le voyage, ça change. C’est vrai! C’est le plus beau cadeau que je me suis offert et je ne le regretterai jamais. J’ai tellement vécu de beaux moments et j’ai forgé mon caractère d’aujourd’hui. À quand le prochain? 🙂

Et toi es-tu déjà parti plusieurs mois? Qu’est-ce que ça t’a apporté? Sinon, aimerais-tu partir?