J’ai eu un dur mois d’octobre. Le genre de mois que tu finis avec soulagement, complètement fatiguée et vidée émotionnellement. J’avais donc besoin d’une activité très relax pour mon #défi18mois ! Le mois passé, j’avais tripé à faire de la soudure! Cette fois-ci, je voulais juste en profiter pour apprendre une nouvelle activité dans le confort d’un foyer.

L’idée m’est venue de choisir une activité qui me permettrait d’être plus autonome dans ma vie de tous les jours. J’ai donc choisi d’apprendre à coudre. Chaque fois que j’avais une réparation sur un de mes vêtements, je l’amenais à ma mère. Alors que j’arrive très bien à poser des tringles à rideaux chez moi, monter un meuble ou cuisiner des plats élaborés, je ne savais pas coudre. Honte à moi!

Ma mère m’a donc donné un cours 101 sur comment réparer un vêtement déchiré ou comment faire un bord de pantalon. Je ne peux pas dire que je sais maintenant coudre. Je n’ai pas touché à une machine et je ne peux pas faire de projets élaborés, mais je sais me servir d’une aiguille. C’est déjà une nette amélioration!

Comment j’ai trouvé ça? Je suis heureuse de savoir maintenant comment faire. Par contre, j’ai compris pourquoi je n’avais jamais pris l’initiative d’apprendre. Ça demande de la patience! Et je ne suis pas miss patience en personne! Je crois que tout le monde devrait savoir utiliser une aiguille pour pouvoir se débrouiller seul avec ses réparations. Pendant l’expérience, j’ai trouvé cela un peu long. Je crois que je pourrais apprécier un peu plus l’activité en pratiquant davantage. Je ne deviendrai probablement jamais une grande championne de la couture, car ça ne me passionne pas. J’étais tout de même fière de ma première réparation même si elle n’est pas du tout parfaite!

Merci maman pour cet apprentissage qui me sera fort utile!

Et toi, es-tu habile en couture? Sais-tu manier l’aiguille ou utiliser une machine à coudre?

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save